Administration régionale Kativik

Projet Sanajiit

L’objectif du Projet Sanajiit destiné aux travailleurs de la construction inuits, apprentis et compagnons, est de développer une main-d’œuvre de la construction forte et autonome provenant essentiellement de la région. Pour ce faire, le Service organise des cours de santé et sécurité générale sur les chantiers de construction dans diverses communautés et fait la promotion de la formation dans les métiers offerte au Centre de formation Nunavimmi Pigiursavik d’Inukjuak. En collaboration avec la Commission de la construction du Québec (CCQ), le Service assure le suivi de la formation des travailleurs et vérifie leur disponibilité ainsi que le nombre d’heures inscrit. De plus, de l’information sur les travailleurs disponibles et les incitatifs financiers offerts pour l’embauche de sanajiit est transmise aux entrepreneurs.

       En 2015, des formations visant l’acquisition de compétences essentielles et la sécurité ont été offertes aux résidents désirant travailler dans le secteur de la construction, et des services de mentorat ont été mis sur pied pour améliorer le soutien offert aux sanajiit. Plus précisément, 24 sanajiit ont suivi une formation visant l’acquisition de compétences essentielles et 71 ont réussi le cours obligatoire de santé et sécurité générale sur les chantiers de construction offert dans diverses communautés. De plus, 137 personnes ont bénéficié des services de placement offerts par le Service. Voici quelques-unes des activités réalisées cette année :

 

•             Formation visant l’acquisition de compétences en nivellement et alignement à l’intention de neuf participants.

•             Un programme de formation en finition intérieure (menuiserie) à l’intention de sanajiit expérimentés a été offert par la CSK à Salluit au début de l’été.

•             Un projet spécial consistant en la construction d’un centre de couture local a été réalisé à Kangirsuk en août entièrement par des stagiaires inuits et un instructeur en menuiserie accrédité.

•             Des certificats de reconnaissance ont été remis au printemps à dix travailleurs de la construction inuits pour leur bonne éthique de travail et leur dévouement à l’industrie de la construction. Ces sanajiit ont accumulé au moins 1 000 heures de travail en 2014, une réalisation remarquable.

Après plus de 30 ans de représentations par des organismes de la région, le conseil d’administration de la CCQ a accepté une proposition visant à créer une nouvelle région de placement de la main-d’œuvre pour le Nunavik et a fixé la date de création au 30 juin 2017. Entre-temps, un certain nombre de mesures temporaires seront mises en œuvre, incluant la conversion des exemptions de la CCQ que détiennent actuellement les sanajiit en certificats de compétence apprenti ou occupation afin d’établir un bassin de main-d’œuvre régional ainsi que la priorité d’embauche de sanajiit pour les projets de construction réalisés dans la région et le recrutement dans l’ensemble du Québec quand les ressources régionales sont insuffisantes. Les mesures temporaires et la nouvelle région de placement permettront d’ajuster les règles d’embauche et de mobilité de la main-d’œuvre dans le secteur de la construction de manière à respecter les alinéas 29.0.31 et 29.0.32 de la CBJNQ qui garantit aux Inuits la priorité d’embauche. Elles renforceront également les efforts déployés pour bâtir dans la région un solide bassin de travailleurs de la construction qualifiés.

 

facebook