Administration régionale Kativik

Développement et exploitation de parcs

L’ARK, la Société Makivik et le gouvernement du Québec ont signé en 2002 l’Entente de partenariat sur le développement économique et communautaire au Nunavik (Entente Sanarrutik). L’un des objectifs de l’Entente Sanarrutik est de favoriser le développement de l’industrie touristique en créant des parcs nationaux. L’Entente sur le financement global de l’Administration régionale Kativik (Entente Sivunirmut), qui est entrée en vigueur en 2004, définit pour sa part le rôle que doit jouer l’ARK dans la planification et la gestion des parcs en collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) et les communautés concernées.

 

Conformément à l’Entente Sivunirmut et à la législation provinciale, le développement de chacun des parcs requiert la réalisation de certaines étapes importantes. D’abord, l’ARK est chargée de recueillir de l’information sur les milieux physique, biologique et humain du territoire à l’étude et de compiler cette information dans un état des connaissances. L’état des connaissances est ensuite utilisé par le MFFP pour la rédaction d’un plan directeur provisoire et par l’ARK pour la réalisation d’une étude d’impact sur l’environnement et le milieu social. Conformément à la Loi sur les parcs, le MFFP tient ensuite des audiences publiques avant de formuler une recommandation officielle au gouvernement du Québec concernant la création du parc. Le projet est également assujetti au processus d’évaluation et d’examen des répercussions sur l’environnement et le milieu social prévu au chapitre 23 de la Convention de la Baie James et du Nord québécois et dans la Loi sur la qualité de l’environnement.

 

Le MFFP transfère à l’ARK, par l’entremise de l’Entente Sivunirmut, la responsabilité de la gestion de chaque parc créé, ce qui comprend l’élaboration de plans opérationnels, le recrutement de personnel et la construction d’infrastructures. Une entente spécifique distincte est également signée par l’ARK et le MFFP afin de conférer à l’ARK, en vertu de l’article 6 de la Loi sur les parcs, le pouvoir d’effectuer tous les travaux d'entretien, d'aménagement et d'immobilisation dans le parc et de lui verser le financement afférent.

 

La consultation du public et la diffusion d’information constituent un volet important du développement et de l’exploitation d’un parc. Pour chaque projet de parc, l’ARK crée un groupe de travail composé de représentants locaux ainsi que de représentants de l’ARK, de la Société Makivik et du gouvernement du Québec. Une fois le parc créé, un comité d’harmonisation incluant divers représentants de la communauté est mis sur pied, afin de donner des conseils sur l’exploitation du parc. L’Entente Sivunirmut prévoit également un comité de liaison composé de représentants de l’ARK et du MFFP, dont le rôle est de veiller à ce que l’ARK assume bien ses responsabilités en matière de développement et de gestion des parcs.

 

Pour de plus amples renseignements sur les parcs et projets de parcs nationaux dans la région, le lecteur est prié de consulter le site Web de Parcs Nunavik au www.nunavikparks.ca (inuktitut, français et anglais) et sa page Facebook.

 

 

nunavikparks