Administration régionale Kativik

Corps de police régional Kativik

Le Corps de police régional Kativik (CPRK) a été créé en 1996 en collaboration avec le Solliciteur général du Canada et le ministère de la Sécurité publique dans l’esprit de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois et suivant les articles 369 et 370 de la Loi sur les villages nordiques et l’Administration régionale Kativik. Conformé ment à la Loi sur la police, le CPRK et chacun de ses membres ont pour mission de maintenir la paix, l’ordre et la sécurité publique, de prévenir et de réprimer le crime et les infractions aux lois et aux règlements municipaux dans la région Kativik, et d’en rechercher les auteurs. Le CPRK s’inspire aussi des lignes directrices qui suivent pour servir les communautés :

  • Respecter les principes de la Charte canadienne des droits et libertés et de la Charte des droits et libertés de la personne du Québec.
  • Fournir des services professionnels.
  • Veiller à ce que la prestation des services policiers soit effectuée avec courtoisie et sans parti pris.
  • Travailler avec les collectivités ainsi que les organismes locaux et régionaux, afin de prévenir ou de résoudre des problèmes qui touchent la sécurité et la qualité de vie.
  • Travailler de pair avec l’appareil judiciaire canadien, afin de résoudre les problèmes des collectivités.
  • Promouvoir un environnement créatif et responsable pour permettre à tous les policiers du CPRK d’offrir des services policiers sociopréventifs.

Une entente tripartite en vigueur du 1er avril 2014 au 31 mars 2018 prévoit des fonds pour les activités du CPRK. Conformément à la division du financement entre les gouvernements fédéral et provincial prévue dans le cadre du Programme des services de police des Premières nations, le Canada s’est engagé dans l’entente tripartite à fournir 52 % des fonds et le Québec 48 %. Une entente bilatérale avec le gouvernement du Québec, couvrant la même période et concernant le maintien des services policiers dans les communautés, est également en vigueur.

Le CPRK reçoit d’autres fonds en vertu du mandat B.11 de l’Entente sur le financement global de l’Administration régionale Kativik (Entente Sivunirmut) concernant la prestation de services de gardiennage lors des séances de la cour itinérante et d’autres sources pour les activités de prévention de la criminalité, le Programme des cadets et la formation des policiers.